Expatriation: Opportunité ou Désavantage pour les femmes?

Take time for yourself

Expatriation: Opportunité ou Désavantage pour les femmes?

Encore beaucoup trop souvent de nos jours, ce sont les femmes qui suivent leur mari/partenaire à l’étranger afin qu’ils poursuivent leur carrière à l’international et évoluer de manière significative au sein de leur entreprise. C’est en général une très belle opportunité que très peu refuse.

Mais alors que se passe t-il pour vous Mesdames? Dans 90% vous ne retrouverez pas de job ou alors pas un job dans votre domaine. La pilule est alors difficile à avaler surtout quand on est une femme indépendante qui a toujours eu l’habitude de subvenir à ses besoins. Très rapidement la peur du blanc sur Cv se fait ressentir ainsi qu’un malêtre dès que les proches ou les amis abordent le sujet. Les stéréotypes qui collent à la femme expatriée ont la dent dure: entre la “desperate housewives”, “le conjoint suiveur”, “la femme de…”, la perte de confiance en soi et de reconnaissance sociale se fait très vite ressentir.

Et pourtant… Si cette expatriation était l’opportunité de vous redécouvrir et de faire des choses que vous n’auriez peut-être jamais fait dans votre vie. L’expatriation devrait être pour beaucoup de femmes une belle parenthèse pour s’accorder tout ce qu’elle aurait aimé faire dans leur vie. La vie est ainsi faite que nous n’avons malheureusement pas beaucoup le temps de réfléchir a ce que nous voulons vraiment. Après le lycée on nous demande déjà de choisir une filière dans laquelle nous aimerions étudier, après l’Université on nous demande de trouver rapidement un emploi, en parallèle c’est en général à ce moment là de notre vie que nous rencontrons notre partenaire, vient ensuite le moment de s’installer ensemble, et très rapidement les projets bébé et maison s’enchainent. A quel moment avons-nous le temps de penser et de prendre du temps pour savoir qui nous sommes vraiment et surtout ce que nous voulons vraiment dans notre vie? Ce moment n’existe pas! C’est pour cela que l’expatriation est à mon sens une aventure extraordinaire sur le plan familiale, professionnelle mais également sur le plan individuel et le développement personnel.

L’expatriation c’est un peu comme avoir une page blanche devant soi sur laquelle on peut écrire un tout nouveau chapitre de sa vie. Et si l’expatriation au lieu d’être perçu comme un fardeau était au contraire une opportunité de vous découvrir en dehors de votre job, mais plutôt qui vous êtes au plus profond de vous-même.

Garder à l’esprit que même si vous aimez votre job, vous n’êtes pas votre job, ce n’est pas le seul trait de votre personnalité. Si je suis complètement honnête avec vous, j’adore mon job, j’aime passionnément ce que je suis et pour autant je ne me définie pas comme “Ana= Psychologue et Life Coach”, évidemment que ça fait partie de mon identité et de qui je suis, mais je suis avant tout une femme qui aime voyager, lire, jouer, qui est et restera une grande enfant, sortir avec ses copines, boire un verre (ou même plusieurs le weekend), qui aime la bonne bouffe,  qui aime voyager, qui déteste la routine, qui mange des légumes juste parce que je sais que c’est bon pour moi sinon je pourrais manger des pates tous les jours, aime les animaux et particulièrement les chiens, qui fait les choses parce qu’elle en a envie et pas parce qu’elle doit les faire, qui aime danser toute la nuit en night club, mais qui aime aussi partager des discussions sur l’Univers, les énergies et le cycle de la lune pendant des heures avec ses copines autour d’un café… Ce ne sont que des petits exemples, mais c’est ce qui me définie en tant que personnes. C’est ce que j’appelle la vraie Ana. Lorsque l’on est au travail avec ses collègues, nous sommes rarement nous-même, nous avons tous des masques, et je pense sincèrement que beaucoup d’entre nous ne savent plus faire tomber les masques même dans la vie personnelle car notre job devient ou est devenue le centre de notre vie et donc de qui nous sommes.

L’expatriation est une merveilleuse opportunité pour vous aimer pour vous-même et pour la personne que vous êtes vraiment. C’est le moment de réfléchir a vos atouts: Quelles sont vos qualités? qu’est ce que vous aviez tant envie de faire mais que vous n’avez jamais pris le temps de faire? faites du volontariat, donner de votre temps pour une cause qui vous est importante. Si vous voulez les voir, les opportunités sont nombreuses en expatriation.

J’entends beaucoup de femmes expatriées dirent qu’elles vont se mettre entre parenthèses le temps de l’expatriation et qu’elles reprendront leur vie à leur retour dans leur pays d’origine. Si vous voulez mon avis c’est une perte de temps, et surtout c’est passer à côté d’une belle opportunité de prendre du temps pour soi.

J’ai bien conscience que dans notre société moderne, il est difficile pour une femme de penser à elle avant même de penser à ses enfants et son mari/partenaire. Laissez moi vous dire quelque chose, vous êtes le pilier central de votre famille, vous êtes celle qui apporte l’énergie générale, celle sur qui tout le monde compte. Comment espérez-vous être disponible pour votre famille si vous ne prenez pas soin de vous d’abord. C’est un peu comme dans l’avion, les consignes de sécurité disent toujours de mettre vos masques en premier avant d’aller aider autrui. Dites vous bien que cet exemple s’applique aussi à votre famille. L’expatriation est une aventure extraordinaire qui mérite d’être vécue au moins une fois dans sa vie, mais c’est aussi un tsunami tant sur le plan identitaire, individuel, familiale, mais aussi sur le couple.

Pour répondre à la question de base qui était: l’expatriation est-ce une opportunité ou un désavantage pour les femmes? Je pense que vous l’aurez bien compris, c’est pour moi une très belle opportunité. Et si votre veritable force était là? Et si cette experience était ce qu’il vous manquait pour être une femme accomplie?

2 Comments
  • Agathe
    Posted at 02:23h, 05 June Reply

    Vrai. Pas forcément facile quand on avait son indépendance financière et qu’en expat on devient une femme au foyer. Pour l’aventure personnelle oui c’est exactement comm cela qu il faut le vivre je suis d’accord. Pour ma part, j’ai créé un blog et j’ai confondé une plate-forme de mise en relation des bénévoles et des associations à Casablanca : Casa Bénévolat. Et je suis présente pour mes 3 ado !

    • Ana Salido
      Posted at 18:41h, 12 June Reply

      Bonjour Agathe,

      Merci pour votre commentaire. Je trouve ca super ce que vous faites, j’adore l’idée du blog, c’est top de partager son aventure en tant qu’expat via le blog. c’est un bon moyen de communiquer et de partager de l’info qui peut servir à d’autres expats. Je suis certaine que vous n’avez pas le temps de vous ennuyer avec 3 ados à la maison ;). Vous êtes expatriée depuis combien de temps?

      Une très bonne journée,

      Ana

Post A Comment